Le journal de mon âme

dimanche 26 juin

Retour à Sky ..

Pour finir, pour le peu que je vais encore sur le Net, j'ai plus ou moins repris mon SkyBlog d'avant ... J'aime bien faire tourner bourrique les gens lol ...

=> http://boutdchou.skyblog.com.

Posté par NympheA à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 29 octobre

Plus personne ne doit passer par ici depuis longtemps, mais bon...

Ca fait bien 7 mois que je n'ai rien posté ici, j'avais crée un Blog sur c0wb0ys qui s'est supprimé puisque je n'allais plus sur le Net pendant un bon moment...

J'ai eu des problèmes de santé assez importants, le moins qu'on puisse dire c'est que ces 6 derniers mois n'ont pas été très joyeux... Mais j'remonte peu à peu la pente, j'garde espoir de m'en sortir, même si je suis parfois épuisée de lutter sans voir de résultat...

Et si je reviens ici, c'est parce que ce n'est pas n'importe quel jour aujourd'hui... Si vous vous souvenez bien, le 29 Octobre 2003, je rencontrais Clément, à une période pas très joyeuse de ma vie... Mais bref, aujourd'hui, ça fait donc UN AN que Clément et moi sommes ensemble, et même si nous vivons des moments difficiles, notre histoire tient le coup... Qui l'eût cru! :-P

Posté par NympheA à 15:22 - Commentaires [9] - Permalien [#]

vendredi 26 mars

Un peu plus sur moi...

Photo de moi prise mi - décembre chez mon chéri... Oui, c'est pour ça que je suis aussi peu habillée en plein hiver mdr ! Vous savez comment il m'appelle Clément ? "Mon p'tit chat d'amour"... J'trouve ça trop mignon! (Tu t'en fous, je sais, mais bon !)

J'm'appelle Emilie (ou Emy, Nem's, Mimie, "bout d'chou"... Pour les z'intimes!). J'ai 18 ans, et j'habite dans le Nord de la France, dans un ptit bled dénommé Ferfay (cherche pas, tu connais pas!). Côté études, j'suis en Terminale STT ACC au lycée St Jacques à Hazebrouck... Et j'bosse tous les week-end en tant que serveuse dans une boîte (le Kes West)! Physiquement, j'suis brune, yeux gris, et j'mesure 1.68m pour 43kg (on se moque pas). Côté coeur, j'ai trouvé mon âme soeur le 29 Octobre 2003. J'en profite pour faire un énooorme kiss à mon Clém' qui m'apporte beaucoup plus qu'il ne le croit...

J'aime : Sortir en boîte (en particulier au Kes West !), les câlins, la musique (techno et un peu de tout), les surprises, passer du temps avec mes ami(e)s (sans qui j'serais plus là aujourd'hui!) le ciné, rire, les jeux vidéos (Final Fantasy, Pro Evolution Soccer...), emmerder les profs, faire des combats de léchouilles avec mon coeur (ptdr), quand il n'y a pas cours, les vacances, les câlins...

J'aime pas : Les regrets, mon père, être seule, ne pas pouvoir contrôler mes sentiments, qu'on me prenne pour une fille facile alors que c'est loin d'être le cas, qu'on me juge sans me connaître, l'infidélité, le mensonge, les fausses promesses, la violence, la distance, ne pas pouvoir être heureuse avec celui que j'aimais plus que tout au monde...

Posté par NympheA à 21:07 - Commentaires [12] - Permalien [#]

mardi 23 mars

Mon chériiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

En photo, mon n'amoureux qui se la joue playboy dans mon couloir... J'vous laisse deviner ce qui lui est arrivé après que j'ai pris cette photo... (vaut mieux que je m'auto-censure lol). Il est bien foutu, n'est-ce-pas? Mais attention, you can look but don't touch!

Clément, cet être merveilleux qui a su me retrouver là où j'étais perdue, me redonner confiance en moi et me redonner envie de croire en l'amour... Celui qui a patiemment séché mes larmes pendant des heures et des heures... Celui qui a adoucit ma peine au fil du temps... J'te dirais jamais assez merci pour tout ça. Depuis presque 6 mois, tu m'apportes tout ce que Tif n'a jamais su m'apporter, ce dont j'ai besoin pour être heureuse. J'aime m'endormir dans tes bras. J'aime te regarder dormir et de câliner avant de partir en cours, et j'aime quand on arrive en retard en cours, crevés mais heureux. J'aime sentir ton souffle chaud dans mon cou. J'aime quand on dort dans le même pyjama (toi le bas, moi le haut). J'aime ta façon si particulière de me dire que tu m'aimes. J'aime cette étincelle d'amour qui brille dans tes yeux quand tu poses le regard sur moi... J'aime ton esprit mal tourné. J'aime ton côté protecteur (développé à l'extrême... Il ne me laisse même plus prendre une douche toute seule de peur que j'fasse une crise de spasmophilie mdrr). J'aime porter ton pull et sentir ton parfum. J'aime nos délires pendant les cours et nos câlins à l'intercours. J'aime tous ces petits moments de la vie quotidienne qui deviennent si magiques en ta compagnie. Je t'aime mon coeur. Très fort...

Posté par NympheA à 21:09 - Commentaires [9] - Permalien [#]

dimanche 21 mars

J'ai peur...

J'ai peur... Demain matin, je dois aller passer un examen à Calais... Un I.R.M... Il y a une dizaine de jours, je suis allée chez le médecin pour une angine... Ce n'était pas mon médecin habituel, vu que j'étais à Hazebrouck... J'en ai profité pour lui parler de mes vertiges fréquents, et d'autres symptômes que j'ai depuis un moment et qui m'inquiètent beaucoup... Il a dit que c'était inadmissible qu'on ne m'ait pas fait passer un examen plus tôt, et il m'a pris rendez-vous en urgence... J'ai si peur... Pour une fois que je suis bien, je construis mon bonheur, et une fois de plus, quelque chose me tombe sur la gueule... J'ai encore tellement de choses à faire, passer mon permis moto, fonder une famille, avoir des gosses... Mais j'veux pas que tout s'arrête maintenant... Hier, Clément et moi on a pleuré dans les bras l'un de l'autre à cause de ça... Il m'a même dit : "Si t'es malade, j'pars avec toi", ce qui m'a encore plus foutu les boules... Je promets que si je n'ai rien, j'arrêterais d'être aussi chiante, surtout avec Clément... Croisez les doigts pour moi... Et j'vous en prie, faites que je n'ai rien...

Posté par NympheA à 10:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]


samedi 20 mars

Grande décision...

Ces derniers temps, entre moi et Clément, c'était pas la joie... On était de plus en plus distants, lui rentrait tard et moi j'squattais l'ordinateur en attendant et après j'lui en voulais, donc on n'arrêtait pas de s'engueuler... J'avais peur de le perdre, j'étais persuadée qu'il me trompait... Hier soir, il est rentré plus tôt qu'à l'accoutumée (enfin vers 18h41), et il m'a dit : "Je crois qu'il faut qu'on parle". Effectivement... On a beaucoup parlé, et j'ai compris que s'il était comme ça, c'est parce qu'il en avait marre de me surprendre en train de pleurer à cause de Tiphaine, que c'était tout simplement de la jalousie qu'il ne savait pas gérer autrement qu'en boudant... J'crois que là j'ai enfin compris ce qu'on me répète depuis des mois : il faut que j'tourne la page! Et je l'écris noir sur blanc pour m'y tenir (j'vous permets de m'engueuler si j'reparle de Tif lol)... J'en ai marre d'être une loque, de me laisser bouffer par les sentiments que j'éprouve pour Tiphaine, et de pleurer pour un mec qui n'en a rien à foutre et qui ne pense plus à moi depuis bien longtemps… A la fin du mois, ça fera 5 mois que je suis avec Clément, et quand je pense à tout le mal que je lui ai fais, j'me dégoûte… Pour une fois que j'tombe sur quelqu'un qui m'aime vraiment… Il m'aime comme j'ai pu aimer Tiphaine, au point d'accepter que j'puisse en aimer un autre, et j'veux pas qu'il en souffre, j'veux pas qu'il finisse aussi paumé que moi…Je ne veux plus lui faire de mal… C'est vraiment le mec idéal ! Je ne peux rien lui reprocher, il me donne de l'amour, des câlins, il me fait rire, il m'apporte le p'tit déjeuner au lit lol ! Comme on me l'a souvent dit, j'ai sûrement beaucoup idéalisé cette histoire d'amour avec Tif, pour lui ce n'était sûrement que des mots... Et j'veux pas perdre Clément, il est tellement adorable avec moi... J'me rends compte que j'ai jamais vu un mec comme ça, il a une telle douceur, et une telle façon de me regarder... J'sais qu'il peut me rendre heureuse, et pour cela, je dois tourner la page, pour moi, pour Clément, pour préserver mon couple, parce que 6 mois de larmes c'est déjà trop, et parce que je ne pourrais jamais récupérer Tiphaine. Ca fait déjà 5 bonnes raisons… Alors, cet après-midi, j'ai rangé tous mes souvenirs de Tif dans une boîte au fond d'un placard : ses photos, ses mails que j'avais tous imprimés, ses lettres d'amour que j'ai tant de fois relues en comptant le nombre de fois où il me disait qu'il m'aimait… Et un jour je trouverais la force de jeter cette boite, et même de supprimer tout ce que j'ai écrit sur lui dans ce Blog… J'attends avec impatience ce jour où je pourrais enfin me dire que j'ai réussi, que je suis parvenue à être heureuse, même sans celui que j'ai aimé plus que tout au monde… Je l'ai attendu si longtemps déjà, une demi-année… Il restera un gros chagrin d'amour, et c'est sûr que jamais je ne l'oublierais, mais il faut que je l'enfouisse en moi, que j'arrête d'en parler… Sinon, ça va me détruire… Alors dorénavant, j'ai décidé de me consacrer pleinement à Clément, à faire son bonheur et à lui apporter autant qu'il m'a donné... Et pour l'instant, ça marche assez bien, on s'est couchés ce matin à 7h lol, et aujourd'hui on a passé une journée super, toute en tendresse... Je l'aime...

Posté par NympheA à 20:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 15 mars

Cette chanson qui raconte mon histoire...

La belle histoire d'amour, d'Edith PIAF...

Quand un homme vient vers moi,
Je vais toujours vers lui.
Je vais vers je-ne-sais-quoi.
Je marche dans la nuit.
Je cherche à t'oublier
Et c'est plus fort que moi :
Je me fais déchirer.
Je n'appartiens qu'à toi...

Je n'oublierai jamais
Nous deux, comme on s'aimait
Toutes les nuits, tous les jours,
...La belle histoire d'amour...
...La belle histoire d'amour...
Pourquoi m'as-tu laissée ?
Je suis seule à pleurer,
Toute seule à chercher...
Un jour où j'attendais,
J'ai longtemps attendu.
J'espérais... J'espérais...
Tu n'es pas revenu.
Je me suis révoltée.
Je me suis résignée.
J'ai crié, j'ai pleuré,
J'ai nié, j'ai prié...

Je n'oublierai jamais
Nous deux, comme on s'aimait
Toutes les nuits, tous les jours.
...La belle histoire d'amour...
...La belle histoire d'amour...
Pourquoi m'as-tu laissée ?
Je suis seule à pleurer,
Toute seule à chercher...

Quand un homme me plaît,
J'fais des comparaisons.
Je n'arrive jamais
A lui donner raison.
C'est ta voix que j'entends.
C'est tes yeux que je vois.
C'est ta main que j'attends.
Je n'appartiens qu'à toi...

Je n'oublierai jamais
Nous deux, comme on s'aimait
Toutes les nuits, tous les jours,
...La belle histoire d'amour...
...La belle histoire d'amour...
Pourquoi m'as-tu laissée ?
Je suis seule à pleurer,
Toute seule à chercher...

J'espère toujours en toi.
Je sais que tu viendras.
Tu me tendras les bras
Et tu m'emporteras...
Et tu m'emporteras...
Et tu m'emporteras...
Et tu m'emporteras...
Et tu m'emporteras...
Et tu m'emporteras...

Posté par NympheA à 21:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 14 mars

Moa & Aline!

Voici quelques photos de moi avec ma p'tite cousine, Aline...

J'suis celle à droite! J'suis pas très souriante là mais bon :|

Gros bisous ma puce, j't'adore!!

Posté par NympheA à 19:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 09 mars

Mélancolia...

Il y a bien longtemp ke lon sai rencontré
Tout de suite j'ai su ce qui se serai passé
Mon amour ne cessera jamais de t'emerveillé
Pour toujours je t'aimeré

Parmis les moment dificile ke tu as traversé
A tes coté et come j'ai pu je tai aidé
En esperan ke ce soi du passé
Je ve ke ton bonheur assuré

A tes coté je veux resté
Pour l'eterniter je te servirai
Pardone moi un jour de ces atrocité
Jamais je ne cesserai de t'aimer

Ton tif ki pense a toi et a ki ta presence manke


Ce poème, il me l'a écrit le jour de mon anniversaire, le 9 Juillet. Tout ça pour me quitter 2 mois après... Relire tout ça me fait si mal... Ca doit être environ à cette époque de l'année qu'on s'est connus il y a 2 ans. Quand j'pense à tout le baratin qu'il m'a raconté et que j'ai avalé, ça me donne envie de gerber. Maintenant, quand on me parle de cette histoire, je fais la fière, je dis que j'ai oublié depuis longtemps et que de toute façon, je n'en ai jamais eu rien à faire de Tiphaine. Mais c'est tout le contraire. Simplement, j'veux plus l'avouer, parce que je garde un souvenir brûlant de ce qui s'est passé pendant les fêtes de Noël, et j'veux pas faire de mal à Clément, je n'ai pas envie de le perdre. Alors, je m'habitue à vivre avec cette douleur, à vivre chaque instant avec l'image de Tif dans la tête et ce vide dans mon coeur. Clément est adorable, mais ce n'est pas lui. Certes, j'ai des instants d'euphorie comme la semaine dernière, où je retrouve espoir, mais ce n'est toujours que provisoire. J'aime toujours mon Tif, encore et encore. Est-ce que cela cessera un jour ? Chaque mois, j'me dis : le mois prochain, ça ira mieux, je souffrirais moins, et chaque fois c'est pareil. Depuis 6 mois, je tourne en rond. Un rien me fait penser à lui, il va me rendre folle... J'ai tellement peur de ne plus être heureuse, de ne plus tomber amoureuse...

Posté par NympheA à 20:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 07 mars

Just Married... Ou Presque!!

Ca y est, j'suis mariée ! :-D

La preuve ICI!


Bon, bah maintenant on va attaquer la nuit de noces! :-P

Posté par NympheA à 18:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 22 février

J'sais plus aimer...

Je ne sais plus trop où j'en suis depuis qu'il n'est plus là. J'ai l'impression d'osciller entre rêve et cauchemar, bonheur et douleur. Par moments, je craque, je pète un cable, parce que j'ai l'impression de tourner en rond. Par exemple, le jour de mes trois mois avec Clément, j'étais pas bien la veille, et sans savoir exactement pourquoi, je me suis sentie mal, en repensant à Tiphaine. La nuit, je me suis endormie en pleurs dans les bras de mon copain, et en me levant, j'étais toujours aussi mal. Les larmes sortaient toutes seules, je ne pouvais plus les retenir.

Mon copain me reproche de ne pas parler de lui de la même façon que je parlais de Tiphaine. Mais je n'y peux rien, je ne parviens pas à contrôler mes sentiments. Je n'arrive pas à m'impliquer dans mon histoire d'amour avec Clément, Tif reste en moi et restera toujours dans mon coeur, même s'il a tout détruit. C'est effroyable quand même, ça fait bientôt 6 mois qu'il n'est plus là (une demi-année.), mais mes sentiments sont toujours les mêmes. Mes amis se demandent qu'est-ce que je peux trouver à Tif, lui qui ne m'a fait que du mal et qui dans le fond n'est qu'un garçon comme les autres. Mais moi, je ne le vois pas comme ça, je le vois comme celui dont j'ai toujours rêvé. N'empêche, pourquoi m'accrocher à quelqu'un qui m'a fait énormément de mal et ne pas pouvoir aimer celui qui pourrait faire mon bonheur ?

Je me rends compte que j'ai changé depuis toute cette histoire. On me disait souvent que j'ai " un coeur gros comme ça ", mais on en a profité et cela s'est retourné en faiblesse. Je ne suis plus la petite fille naïve d'autrefois, celle qui croyait encore au Prince Charmant. Mes amis me disent souvent que je ne suis plus la même, et parfois c'est vrai que j'ai un sentiment bizarre, comme si je n'étais pas à ma place, l'impression de " faire semblant ". Clément ne voit pas réellement la différence, parce que lui m'a connu en début d'année, à l'époque où je n'étais pas très bien. Forcément, depuis il y a eu une amélioration, mais les conneries de mon père et de Tif m'ont beaucoup atteinte. Clément est un peu comme moi. Il m'aime, je le sais (du moins j'espère ne plus me tromper.), et il ne m'a jamais fait le moindre reproche. Il a la même innocence amoureuse que moi auparavant, quand je pardonnais tout et n'importe quoi à Tiphaine juste par amour. Mais je le jure, je ferais mon possible pour ne pas faire souffrir Clément, parce que jamais on ne m'avait montré de pareilles preuves d'amour...

Posté par NympheA à 11:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 25 janvier

Un texte que j'ai écrit il y a quelques mois...

Je DETESTE ne pas pouvoir être heureuse avec celui que j'aime tant...

Vous a t'on déjà dit : ' Je t'aime pour l'éternité ', ' Quoiqu'il arrive, rien ne pourra jamais nous séparer ', ' Sans toi, je ne suis rien ' . ? Vous a t'on déjà fait la promesse d'un amour éternel ? Vous êtes vous déjà totalement ouvert à quelqu'un, sans aucune protection ? Je l'ai osé pour un mec, et maintenant je paie la prix fort. Lorsqu'il m'a vraiment oubliée. Lorsqu'il n'y a plus aucun espoir. Lorsque le mépris et l'indifférence frappent fort sur le coeur faible...

J'ai mal de lui, de ne plus pouvoir compter sur lui pour me consoler quand ça ne va pas, ou pour me redonner le sourire en toute circonstance... J'ai mal de lui qui a tout gâché au dernier moment, de lui qui me fuit. J'ai mal de son indifférence, de son silence, de ne même plus oser lui envoyer des SMS... J'ai mal quand je repense à tous nos souvenirs si doux, quand j'entends 'L'hymne à l'amour'. J'ai mal de ne plus recevoir de mails ou de SMS de sa part, de ne plus lire ses 'je t'aime'. Car c'est lui que j'aime et qui en ce moment même fait glisser les larmes sur mon visage... J'ai mal de me dire que je ne pourrais jamais le serrer dans mes bras et lui dire que je l'aime profondément... J'ai mal quand je repense à la fois où je l'ai vu avec elle... J'ai mal de me dire que c'est une autre qui a le bonheur d'être avec lui... J'ai mal de ce 'nous' qui n'existe plus...

Posté par NympheA à 18:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 22 janvier

MaMouR! :)

Ce beau gosse partage ma vie depuis le 29 Octobre 2003, et il compte énooormément pour moi, parce que c'est la seule personne qui ait été là pour sécher mes larmes dans les moments difficiles. Il ne m'a jamais jugée, il a toujours été là, et pour moi c'est déjà beaucoup... J'espère que cette fois-ci je ne me trompe plus... Il est super gentil et tout mignon (un beau brun aux yeux verts), à ce qu'il paraît, c'est le mec le plus en vue du bahut ! Non, j'me vante pas du tout lol ! Il a été extraordinaire avec moi. Quand on s'est connus, j'avais pas du tout le moral, comme vous avez pu le remarquer à travers mes articles de ces derniers mois, j'déprimais tout le temps, en fait il était pratiquement impossible de voir un sourire sur mon visage. Tous les matins, j'arrivais au bord des larmes en cours, bousculant tout le monde parce que j'en avais plus rien à foutre des autres. Et lui, chaque matin, il m'attendait, me prenait dans ses bras, et me consolait, inlassablement, sans jamais me reprocher mon pathétisme. Peu à peu, avec patience et courage, il a réussi à sécher mes larmes, à me redonner le sourire et à se faire une place dans mon coeur. Oui, je l'aime. Pas autant que j'ai pu aimer Tiphaine, mais assez pour pouvoir me sentir mieux que ces 4 derniers mois. Clément a toujours été là, et il ne m'a jamais jugée, pourtant, j'en ai fait des conneries. J'ai douté de notre relation, et ça non plus il ne me l'a pas reproché. Honnêtement, je ne sais pas comment il a fait pour me supporter, mais c'est admirable ! Et ça prouve qu'il m'aime réellement. Il a su me mettre en confiance et me rendre amoureuse. Il s'occupe bien de moi, dans ses bras je me sens bercée dans un cocon d'amour et de douceur. En fin de compte, c'est génial d'avoir son copain dans sa classe. Il est comme moi : la même façon d'aimer, les mêmes trips (cochons lol). Et j'espère que cette fois-ci, je ne me trompe pas, parce que j'en ai marre de souffrir soi-disant pour le bonheur des autres, et j'en ai marre des trahisons. Je veux pouvoir aimer sans avoir peur, j'veux pouvoir construire quelque chose de sérieux qui durera et ne s'achèvera pas dans des larmes comme mes précédentes histoires.

Posté par NympheA à 21:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 21 décembre

Le 6 Janvier 2004 : une date qui me fait peur...

J'ai appris une bien mauvaise nouvelle aujourd'hui... Il sort le 6. Déjà. Après seulement 3 mois de prison, tout ça parce qu'il a de l'argent.. Ca me dégoûte. C'est ça la justice? Lui qui m'a pourri la vie pendant des mois, lui que je suis censée appelée "papa", nom qui perd tout son sens dans le cas présent.. L'enfer va recommencer, je doute qu'il ait changé. Je rêve encore au temps où on était une famille unie. Il y a un peu plus d'un an, on partait aux sports d'hiver, et aujourd'hui, il ne reste plus rien de tout ça, plus que des miettes de ce qu'on ne peut même plus appeler une famille. Je ne vois même plus mon petit frère.. J'ai peur. J'ai réussi à me construire un semblant de bonheur là, avec mon coeur à la maison. J'étais bien, et lui va encore tout détruire. J'en ai marre...

Posté par NympheA à 20:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 15 novembre

Manque

Tu ne m'aimes plus
Pour toi je ne suis plus rien
Alors que pour moi tu es encore tout
Ca me fait peur, ça me fait mal
Le temps est si long sans toi
Je me sens seule, vide, inutile
Comme si on m'avait privée
D'une partie vitale de mon être
Et de toute raison de vivre

Posté par NympheA à 21:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 23 octobre

De la cruauté de l'amour...

Aimant de tout son être sans se protéger
Elle s'est brûlée les ailes
Prise dans les tourments d'un amour impossible
Hantée par les ' Et si. ' et les ' Pourquoi ? '
Sa vie perd peu à peu de son sens
Inexorablement elle s'enfonce dans son tombeau de larmes
Détestant ne pas pouvoir être heureuse avec celui qu'elle aime tant
D'un amour qui n'est plus qu'à sens unique...

Posté par NympheA à 21:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 05 octobre

L'amour va me détruire...

J'aime pas le matin parce que je me réveille sans lui à mes côtés, malgré que ma première pensée aille vers lui, et parce que j'ai invariablement les boules...

J'aime pas la journée parce que je sais qu'il est avec elle, et c'est un enfer pour moi de les imaginer ensemble.

J'aime pas le soir parce qu'inévitablement, je finis la soirée toute seule, il me manque encore plus car il n'est plus là pour me parler sur le Net, et je m'endors en pleurant...

J'aime pas la nuit parce que même quand je dors, jen trouve pas le repos, je fais des cauchemars, mon amour pour lui est ancré jusque dans mon subconscient... Et encore, quand je dors, parce qu'il m'arrive souvent de passer des nuits blanches à pleurer...

J'aime plus la vie...

Posté par NympheA à 21:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 25 septembre

Désenchantée

Je me voyais rester avec toi de longues années
Je croyais que personne ne pourrait nous séparer
Je nous croyais invicibles, tu me l'avais juré
Mais tu m'as laissée

Je me sens si perdue
Sans toi je ne suis plus
Qu'un corps errant sans âme
Que l'ombre de moi-même

Mes sentiments m'étouffent
J'aime à en perdre la raison
L'amour me rend malade
Comme si je mourrais de l'intérieur

Posté par NympheA à 21:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 21 septembre

Pourquoi ?

Pourquoi n'es-tu plus là? Ca fait presque 2 semaines qu'on ne s'est pas parlés, et tu n'as jamais cherché à me recontacter, malgré tout ça... Pourquoi me laisses-tu comme ça? J'ai tellement mal, de plus en plus mal, vivre sans toi m'est impossible... Tout ce que j'voulais, c'était être avec toi, mon amour, c'est tout ce que j'demandais à la vie, tout ce dont j'avais besoin pour être heureuse, je voulais me sentir aimée, qu'on soit heureux tous les 2 pour très longtemps... J'aurais fait n'importe quoi pour toi, je t'aime tellement fort, à m'en rendre malade, à en crever. Je sais que j'pourrais jamais t'oublier, je ne saurais pas vivre si loin de toi... On a tellement partagé, il me reste tant de doux souvenirs de nous 2, comment peux-tu tout renier ainsi? Comment peux-tu me trahir, m'oublier, m'abandonner si brutalement et si cruellement?

Aujourd'hui, il ne me reste plus que des souvenirs, et ma souffrance pour me rappeler que je n'ai pas rêvé notre histoire. Je me rappelle ce poème que tu m'as écrit le jour de mon anniversaire, il y a à peine 2 mois, où tu me promettais de m'aimer pour toujours... Je me rappelle tous ces "je t'aime", tous ces mots d'amour qu'on s'est échangé... Je me rappelle ces longues soirées qu'on passait sur le Net à rêver de notre avenir ensemble... Comment oublier tout ça?

Ca me fait tellement mal de ne plus exister pour toi aujourd'hui. Je suppose que maintenant tous ces mots c'est à l'autre que tu les dis... Tu ne penses plus jamais à moi, sauf peut-être à la façon dont tu vas te débarrasser de moi... La jalousie me détruit, un mec comme toi, j'en ai toujours rêvé, je peux pas supporter de te perdre. Il y a une semaine, j'ai eu envie de mourir, et ça ne t'a même pas touché, tu ne t'es même pas inquiété pour moi... Maintenant, j'peux crever de douleur, tu t'en fous...

Je ne comprends pas comment ça a pu nous arriver. J'étais persuadée que nous 2 c'était indestructible, éternel, et que comme tu le disais si bien, rien ni personne ne pourrait jamais nous séparer... J'y ai tellement cru... Pourquoi tu ne m'as pas dit que tu ne m'aimais plus? Pourquoi tu m'as menti si longtemps? Pourquoi n'as-tu pas été honnête avec moi? Si tu avais été clair dès le départ, je ne souffrirais sûrement pas tant... Il n'y a pas si longtemps que ça, face à mes inquiétudes, tu me disais : "Ne t'en fais pas pour ça, je n'efface pas quelqu'un de ma vie comme ça, jamais tu me perdras"... Tu parles... Tu as pris une place immense dans ma vie, et en partant tu laisses derrière toi un grand vide, un gouffre de souffrance... Tu m'as aidée, tu as été là pour moi quand ça n'allait pas, et je me suis accrochée à toi ces derniers mois pour tenir le coup... Je t'ai fait confiance, j'ai cru que tu serais toujours là pour moi. Et puis tu m'abandonnes au moment où j'ai le plus besoin de toi, tu sais combien je souffre mais tu ne fais rien pour m'aider...

Je me sens tellement pathétique de m'accrocher à toi comme ça... Au fil des jours, mon amour devient haine, mais c'est de la haine contre moi... Je me hais de trop t'aimer... Je me hais de ne jamais être à la hauteur... Je me hais de t'avoir déçue... Je me hais d'avoir été si conne et de ne rien avoir vu venir... Plus je t'ai aimé, plus je t'ai fait fuir. Comme Antho... Non, je souffre encore plus que quand Antho m'a quittée... Je n'ai même pas eu la chance de te connaître, de passer du temps avec toi, de te toucher, de te montrer à quel point je t'aime. J'ai raté ma chance et maintenant il est trop tard...

Je voudrais tant te récupérer... Je ne sais plus quoi faire, je vais bientôt devoir reprendre les cours, et je ne sais même pas si j'peux encore venir à Ribot ou pas. Si j'viens, qu'est-ce qui se passera? J'en souffrirais sûrement encore plus, car même si j'arrive à te séduire, tu resteras pas avec moi, parce que c'est pas moi que tu aimes... Mais je veux pas abandonner, je veux pas lâcher l'affaire, j'aurais trop de regrets, je peux pas continuer à souffrir comme ça... Tu me manques tellement mon chéwi, je sais pas faire sans toi... Je m'en sortirais jamais, ça fait trop mal, reviens moi, je t'en prie, je t'aime tant, me laisse pas souffrir comme ça... Ne me quitte pas...

Posté par NympheA à 20:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 17 juillet

Je l'aime...

Mon amour, tu es dans tous mes rêves, toutes mes pensées, et je veux te prendre dans mes bras, te serrer très fort. Je ne veux pas te perdre, juste te toucher, t'embrasser, car pour moi tu es très cher, plus cher que l'or... Tu m'as appris à aimer, sans toi je ne suis rien, et j'aimerais être dans tes bras chaque jour. La distance qui nous sépare me fait tant de mal, mais l'amour couvre ma douleur. Je t'aime pour toujours mon bébé. Si tu pouvais m'aimer comme je t'aime, ma vie serait un rêve car seul toi peut me donner le bonheur dont j'ai besoin. Je t'aime!

Mais aimer, c'est aussi douter, avoir peur...

J'ai peur de l'intensité des sentiments que je ressens pour lui alors que je ne l'ai même pas encore rencontré...

Peur d'en souffrir...

Peur de le perdre parce que j'suis parfaitement consciente que je ne le supporterais pas et que je ne m'en remettrais jamais...

Peur du manque de lui que je ressens actuellement, alors qu'il n'est parti que pour quelques jours et que nous allons être séparés pendant 2 semaines...

Peur qu'il trouve mieux que moi parmi toutes les filles qui doivent lui tourner autour...

Peur que ses sentiments pour moi disparaissent pendant mon séjour à l'hôpital...

Peur de me rendre compte à mon retour que tout a changé...

Peur de ne pas savoir le garder, de ne pas savoir le rendre amoureux...

Peur qu'il m'abandonne comme tous mes exs...

Posté par NympheA à 14:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]